Dominique Fils-Aimé

Dominique Fils-aimé est une enfant de Montréal dont le talent vibre avec sa ville natale. Formée aux lettres, aux arts, aux relations publiques et à la psychologie, la jeune montréalaise démontre une grande diversité de choix dans son parcours et dans sa façon de rejoindre les gens. Car rien ne compte davantage dans son art que sa valeur universelle.
Chanteuse, mannequin et artiste-plasticienne de talent, Dominique s’ouvre à tous et toujours avec bienveillance. D’ailleurs l’artiste le dit elle-même :

« J’ai envie de créer de nombreux alter ego pour créer une musique unique tout en incarnant des personnages différents, à l’image des standard de jazz de la belle époque. Ils étaient interprétés et réinterprétés par de nombreux chanteurs. Les mélodies et les paroles devenaient universelles, et pourtant chacun leur donnait une couleur singulière. »

La couleur est une perception de la musique que Dominique développe très jeune. Pour cette enfant créative et visionnaire, certains artistes tels que B.B. King lui permettent de découvrir de nouvelles nuances qu’elle n’avait jamais vues. Très vite, la jeune Dominique enregistre des messages chantés sur le répondeur de ses parents pour découvrir sa propre voix, à défaut de pouvoir s’enregistrer autrement. C’est ainsi qu’elle découvre une nouvelle façon de connecter avec les gens. Au-delà des idées se situent les émotions.

Adolescente, sa musique se construit et s’affine. Billie Holiday lui apprend que le chant est davantage sensible que technique, Mariah Carey lui montre que la voix est un instrument modulable, Ella Fitzgerald et Etta James lui inculquent l’âme des chanteuses. Surtout, Erykah Badu lui ouvre la voie : une jeune femme nord-américaine et noire peut affirmer son africanité de façon décomplexée sans en faire un positionnement. Cette révélation libératrice confirme ce que son intuition avait toujours pressenti : Dominique Fils-Aimé sera unique, plurielle, singulière et universelle.

C’est ainsi que les Québécois l’ont découvert dans l’émission La Voix, au cours de laquelle elle s’est rendue jusqu’en demi-finale sous l’égide du chanteur Pierre Lapointe en 2015. Pourtant, cette expérience semble loin des inspirations et de l’univers de l’artiste, particulièrement reconnue sur la scène montréalaise Soul, Jazz et R&B. Mais ce fut une occasion unique pour connecter avec le public et de pouvoir être une influence positive pour les plus jeunes. En effet, la jeunesse est une préoccupation de premier plan pour Dominique, qui agit bénévolement dans la prévention des comportements violents chez les adolescents au sein de l’organisme L.O.V.E. Dominique, qui chante au sein de plusieurs groupes en plus de sa carrière solo, a rejoint Ensoul Records. Toujours fidèle à sa philosophie, elle s’entoure de gens passionnés et animés par les mêmes émotions qu’elle.

« Ensoul et moi, nous sommes d’accord sur tout et surtout sur ça : la musique n’a pas de style, elle a douze notes et une infinité d’émotions à exprimer. Toutes les émotions correspondent à une chanson déjà écrite ou à écrire : la musique nous fait sentir moins seuls et moins petits dans un monde aussi grand. »

L’année 2017 est une grande année pour l’artiste, en plus de nombreuses collaborations, un album solo va voir le jour, suite à l’EP sorti en 2015. Le grand public aura l’occasion de découvrir son talent sur des registres de Jazz, Soul, Funk, ainsi que de Rhythm & Blues.
En savoir plus

SORTIES

MORCEAUX RÉCENTS